#HP20 : Sur les pas de Harry Potter

DE JOANNE A J.K. ROWLING

By Executive Office of the President [Public domain], via Wikimedia Commons

Si Rowling a imaginé les aventures du jeune sorcier dans les années 90 dans un train en direction de Londres, c’est bien avant que l’univers de Poudlard et ses héros a germé dans l’esprit de celle qui deviendra J.K. C’est à l’âge de 6 ans que la jeune Joanne rédige sa première histoire à l’école primaire St Michael de Winterbourne, école dirigée par Alfred Dunn qui inspirera par la suite le directeur de Poudlard, un certain Albus Dumbledore…

By GhmyrtleOwn work, CC BY-SA 3.0, Link

Plus tard, les parents de Joanne déménagent et la jeune fille, agée de 9 ans, vit à Tutshill, berceau d’un célèbre écrivain, réalisateur, scénariste et journaliste : Dennis Potter. Avec sa jeune soeur Dianne, elle inventera des histoires de sorciers et accompagnée de ses amis, Ian et Vicky Potter, joue en chevauchant des balais, prémices de la thématique de ce que deviendra la saga.

Par Nilfanion — Wikimedia UK, CC BY-SA 4.0, Lien

La forêt de Dean, une des forêts de la Couronne d’Angleterre, berceau de l’écrivain Dennis Potter, qui servira de terreau fertile à l’imagination de Joanne.

Jouer ne l’empêchera pas de continuer à écrire et à 10 ans, Joanne termine « Les 7 diamants maudits », un récit d’aventure dont le chiffre n’est pas sans rappeler le nombre de tomes de la saga, celui des Horcruxes voire la place d’Harry dans l’équipe de Quidditch.

By Hauswirtschaft (Own work) [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons

Arrivée au lycée, Joanne découvre le thêatre et fait la connaissance de Sean Harris qui possède une ford Anglia turquoise qui saura, en quelques chapitres, devenir une voiture de rêve pour tout « Potterhead » qui se respecte. Son propriétaire, quand à lui, sera l’inspiration de la création de Ron Weasley. C’est à cette époque, selon diverses indiscrétions et rumeurs, que le nom d’Hermione apparait, tiré du Conte d’Hiver.

Durant ses études, sa passion pour la littérature et l’écriture ne faiblit pas. Elle continue d’imaginer de nombreux récits fantastiques qu’elle partage avec ses amis. Les personnalités qu’elle rencontre continuent d’inspirer ceux qui deviendront les personnages de ses romans comme John Nettleship.

John Nettleship
Photo By WalesOnline

Pour créer Severus Rogue, professeur de potions, l’auteure s’est inspirée des méthodes et de la façon d’être de M. Nettleship, alors professeur de chimie. Selon les dires de l’auteure, son caractère explosif et exigeant le rendait antipathique aux yeux de ses élèves. Une situation qui changera avec la célébrité de Rogue…

En 1983, elle termine ses études secondaires et entre à l’université d’Exeter, puis à la Sorbonne. Toujours plus passionnée par le théatre et la littérature que par les études, elle obtient difficilement son diplôme et après un premier travail au sein de l’association Amnesty International de Londres, elle enseigne le Français.

Par Myself, Benjamin Evans — Photographie personnelle, Domaine public, Lien

L’inspiration pour le monde magique d’Harry Potter apparait en 1990, alors qu’elle s’apprête à prendre le train de Manchester à Londres. Elle passe son voyage à imaginer l’histoire d’un jeune garçon brun à lunettes montant dans un train pour rejoindre une école de sorcellerie.

J.K. Rowling : « Tout à coup, l’idée de Harry m’est sautée à l’esprit. Je ne peux pas dire pourquoi, ni ce qui l’a déclenchée. Mais j’ai vu très clairement l’idée de Harry et de son école de sorciers. J’ai soudain eu cette idée fondamentale d’un garçon qui ne savait pas qui il était, qui ne savait pas qu’il était sorcier avant de recevoir une invitation pour l’école des sorciers. Jamais je n’avais été aussi excitée par une idée. »

En 1992, J. K. Rowling épouse un journaliste portugais et donne naissance à une fille, Jessica, mais elle divorce en 1995 et revient vivre près de sa sœur à Édimbourg en Écosse. Elle décide de se mettre à l’écriture, et se rend pour cela dans des bars tels que L’Elephant House et le Nicolson’s à Edimburg.

By Ken Eckert (Own work) [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons

Le premier manuscrit terminé, elle l’envoie à de nombreux agents mais seul Christopher Little lui répondra. À son tour, il envoie le roman aux maisons d’édition. Bloomsbury Publishing est d’accord pour publier le livre, mais il demande à Joanne Rowling d’utiliser des initiales afin qu’on ne sache pas que l’auteur est une femme. Elle choisira alors comme pseudonyme J.K. Rowling, le K étant l’initiale du prénom de sa grand mère Kathleen.

Le roman fut publié le 26 juin 1997 et s’ensuit un engouement international. Elle écrira et publiera successivement : « Harry Potter à l’Ecole des Sorciers » ; « Harry Potter et la Chambre des Secrets » ; « Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban » ; « Harry Potter et la Coupe de Feu » ; « Harry Potter et l’Ordre du Phénix » ; « Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé » ; « Harry Potter et les reliques de la mort ».

By Zack Sheppard from San Francisco, CA (Waiting for Harry Potter at Borders) [CC BY-SA 2.0], via Wikimedia Commons

En parallèle de la série canonique, elle invente tout un univers autour de Harry Potter, le Quidditch, les objets magiques, les créatures fantastiques… En 2001 est aussi publié « Le Quidditch à travers les âges » (« Quidditch through the ages ») et « Les Animaux fantastiques » (« Fantastic beasts and where to find them ») en littérature jeunesse. Malgré sa célébrité, à seulement 40 ans, l’écrivain mène une vie recluse en Ecosse. En 2001, elle se marie à nouveau, donne naissance à son deuxième enfant : David Gordon Rowling Murray, puis en 2005 à une petite fille : Mackenzie Jean Rowling… L’auteure a cessé d’écrire les aventures d’Harry et s’est lancée dans les romans policiers, pourtant l’univers continue d’exister grâce aux fans…

Michaël

Michaël

Fan de comics, mangas, Bds et romans fantastiques/SF depuis + de 30 ans, je me suis retrouvé à faire du JDR afin de jouer le temps d’un scénario un des héros dont je suivais les histoires. Au final mes étagères mélangent allègrement Rowling, Tolkien, Lewis, les X-Men, Tintin, Yoko Tsuno, Akira, Vampire la Mascarade ou Brain Soda. Pas forcément maître de jeu, je suis plus du genre à écrire des articles sur les univers qui me facinent comme celui de Rowling dont la profondeur cachée me passionne depuis 20 ans...
Michaël

Les derniers articles par Michaël (tout voir)

%d blogueurs aiment cette page :